Avertir le modérateur

Sites de rencontre : une utilisation de moins en moins taboue

Alors que leur utilisation pouvait encore être considérée comme tabou il y a une dizaine d'années, les sites et applications de rencontre ont accordé une attention particulière à miser sur la légèreté et à la personnalisation afin de décomplexer leurs cibles potentielles. Une stratégie payante qui a sans doute contribué également à faire rentrer le site de rencontre dans les mœurs de la société Française.

L'utilisation des sites de rencontre encore (parfois) embarrassante

Dans la tranche d'âge 18-25 ans, ils seraient 28% à fréquenter un ou plusieurs sites de rencontre (lire l'article "Les sites de rencontre et les français en 5 chiffres"), et 19% pour les 26-30 ans. Pourtant, une part non-négligeable (environ la moitié) des utilisateurs de sites de rencontre sont encore réticents à avouer utiliser ces services. Ceux qui y ont trouvé leur moitié n'admettent quant à eux pas toujours être passé par ce canal. La raison ? Certains membres de la famille pas forcément réceptifs à ce système de rencontres (jugé peu sérieux ou principalement utilisé pour des relations éphémères), et un côté presque honteux d'utiliser le site de rencontre "par défaut", faute de trouver un(e) partenaire dans la vie réelle.

Pour autant, cet argument peut être contredit par la forte activité professionnelle propre aux grandes métropoles ne laissant que peu de place à la possibilité de faire des rencontres dans un bar par exemple.

Le discours décomplexé, la solution pour un site de rencontres ?

La gêne potentielle pouvant être ressentie par une personne célibataire constitue bien entendu un obstacle à lever pour les sites de rencontre. Raison sans doute pour laquelle de nombreux services de dating ont opté pour un positionnement marketing misant sur la légèreté, voire le second degré. Whitney Wolfe, l'une des fondatrices de Tinder, avait ainsi déclaré au nom de l'application avoir "tué la honte de faire des rencontres en ligne". Le site de rencontre HugAvenue s'est quant à lui fait connaître en partie grâce à sa communication et ses publicités décalées utilisant régulièrement et de façon décomplexée le terme "pécho".

L'enjeu pour les différents sites et applications de rencontre est donc de parvenir à éviter tout sentiment de gêne à s'inscrire. Si les mentalités vont globalement dans ce sens, il s'agit toutefois d'un frein qui se devra d'être définitivement débloqué pour permettre aux sites de rencontres en ligne d'atteindre leur plein potentiel. Le fait de personnaliser son offre en proposant des espaces ou des sites entièrement dédiés à une communauté (orientation sexuelle, religion, centres d'intérêt...) peut aussi contribuer à rendre l'internaute à la recherche d'une âme sœur davantage à l'aise. 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu