Avertir le modérateur

De l'impact de la digitalisation sur la gestion du patrimoine

Aucun secteur n'a échappé à l'impact direct de la digitalisation. La gestion de patrimoine n'est pas en reste et les nouvelles technologiques ont ainsi sensiblement impacté sur les différentes grandes étapes de la relation client. Certains évoquent même une véritable Uberisation de la gestion de patrimoine.

Jusqu'où pourra aller la digitalisation de la gestion de patrimoine ? En-dehors du développement des banques et courtiers en ligne, les algorithmes sont également de la partie, permettant de réduire considérablement l'intervention humaine. Si les services digitalisés offrent sans nul doute des opportunités non-négligeables, d'autres craignent qu'elle ne déshumanise trop le secteur. Il appartiendra sans doute aux professionnels de la gestion de patrimoine de trouver un juste milieu entre digitalisation et humanisation pour assurer des services personnalisés satisfaisants.

Des robots pour gérer votre patrimoine ?

L'idée peut sembler farfelue, mais elle est pourtant bien réelle. Des sociétés telles que Betterment, Wealthfront ou encore Advize en France, ont travaillé à développer ceux que l'on appelle des "robo-advisors". Utilisant des puissantes formules algorithmiques, ces derniers seraient ainsi capables de détecter les placements les plus judicieux. Le tout à des tarifs moins importants que ceux proposés par les établissements "classiques". Les robots pourraient donc participer à une véritable démocratisation de la gestion de patrimoine, à l'heure où l'on considère celle-ci comme étant peu accessible aux personnes plus démunies.

Ainsi, de l'avis du cabinet Lonlay et Associés, les investisseurs s'appuieront principalement sur l'intelligence artificielle d'ici les dix prochaines années. Un robot sera t-il toutefois capable de répondre à l'ensemble des préoccupations et motivations dont font part un investisseur immobilier ?

On pourra toutefois arguer que face à cette démocratisation, les conseillers physiques en gestion de patrimoine seront à présent un luxe que seuls les plus aisés pourront se permettre. Par ailleurs, si les robots disposent d'une véritable puissance algorithmique, leur réaction face à certains mouvements inhabituels ou difficiles à anticiper restent difficilement prévisibles.

Un public plus informé et réactif

Le développement du digital dans l'univers de la gestion de patrimoine pose plusieurs questions également sur l'évolution de la relation client. Le cabinet Lonlay et Associés avait par exemple indiqué que le marché de l'immobilier pouvait constituer une opportunité non-négligeable pour les GAFA (ou Géants du Web) tels que Google et Facebook. Les nombreuses données détenues par ces derniers pourraient en effet constituer un outil non-négligeable afin de proposer des offres immobilières toujours plus personnalisées. Jusqu'à quel niveau ces informations pourraient t-elles être utilisées ?

Enfin, l'utilisation globalisée du web n'est pas sans impact. Les investisseurs sont ainsi toujours plus en attente d'un niveau de réactivité optimal, d'un flux d'information rapidement accessible, et bien entendu de pédagogie. Un autre défi qui devra être pris en considération par les grands acteurs de la gestion de patrimoine.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu