Avertir le modérateur

Comment lutter contre la gêne sonore dans les open space ?

De plus en plus plébiscités dans les entreprises, les open space sont des espaces ouverts qui, certes, peuvent favoriser le travail d’équipe et la transmission de l’information mais qui peuvent rapidement être à l’origine de nuisances indéniables sur la santé et sur la productivité des salariés. La gêne sonore est régulièrement désignée comme la principale nuisance rattachée aux open space. En partant de ce constat, quels sont les moyens de lutter efficacement contre celle-ci dans ces espaces de travail ?

L’open space : un impact sur la santé du salarié

Les nuisances sonores auxquelles est exposé le salarié provoquent des conséquences physiologiques indéniables sur lui. L’exposition régulière au bruit peut effectivement entraîner des maux de tête ou même du stress. Il existe également des conséquences psychologiques qui vont varier en fonction de l’individu et de sa tolérance au bruit.

Les effets immédiats du bruit se manifesteront sous la forme d’une perte de la concentration, d’angoisse ou même de mauvaise humeur. Toutefois, la gêne sonore au sein d’un open space n’est en rien une fatalité et différentes solutions existent pour en atténuer significativement les effets.

Le confort acoustique : Une obligation légale pour les entreprises

Comme d’autres aspects de la vie professionnelle, la pollution sonore dans le cadre professionnel fait l’objet d’une réglementation spécifique à laquelle les entreprises ont l’obligation de se conformer. Ainsi, dès 2006, l’ANFOR a créé une norme qui définit les règles de confort acoustique. En d’autres termes, l’aménagement des bureaux et notamment ceux des open space doit limiter au maximum les expositions au bruit pour les salariés.

Il existe même aujourd’hui un métier consistant à aménager les bureaux pour placer les salariés dans les meilleures conditions de travail. Il s’agit du space planning dont la mission va être de mener une étude sur les implantations des différentes pièces et sur le mobilier de bureau qui va permettre aux travailleurs d’accroitre leur productivité et d’être protégés d’un maximum de nuisances.

Quelles solutions pour lutter contre les nuisances sonores en open space ?

Il existe plusieurs moyens de réduire significativement la gêne sonore à laquelle peut être exposé le salarié. La première d’entre elles est celle de l’isolation phonique qui peut être envisagée au moment de la rénovation de l’espace de travail ou, mieux encore, dès la construction du bâtiment. Si l’isolation phonique requiert un investissement conséquent, il existe cependant d’autres méthodes moins couteuses et plus faciles à mettre en œuvre comme la correction acoustique.

Cette mesure peut ainsi prendre la forme de panneaux et de plafonds spécialement conçus pour absorber ou atténuer le bruit au sein de l’open space. L’aménagement de bureau offre aussi différentes opportunités de réduire le bruit par le biais d’une organisation judicieuse des espaces de travail. L’installation de mobiliers ou de cloisons amovibles va aussi avoir un effet incontestable sur le niveau sonore subi par le salarié.

Des protections auditives, comme celles proposées par le Laboratoire Cotral, seront également des solutions très efficaces contre le bruit. Enfin, l’ultime piste qui mérite d’être exploré pour réduire la gêne sonore dans un open space est de doter les travailleurs d’équipements les plus silencieux possibles. Les nouvelles générations d’ordinateurs, à ce titre, produisent très peu de bruits pour le plus grand bénéfice du salarié.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu